Patrick Poisson perceuse en main. Vice-Président de PhotSoc, il a réalisé et coordonné l'accrochage de l'ensemble des expositions, métamorphosant les salles en créant les panneaux adéquats avec adresse et patience. Ici, accrochage des tirages sur bâche avec les oeuvres des enfants des écoles. Les planches de 3m ont coûté chacune 2€. Il en faut 2 pour des montants verticaux de 3m, une troisième planche est coupée en deux montants horizontaux de 1,5m. Coût de ce très pratique encadrement pour des bâches de 1,50m x 1,50m : six euros par cadre ! Le moindre cadre de 30cm x45cm coûte facilement dix euros…
Bravo Patrick !

Colette Alix membre du Conseil d'administration et Véronique Papais Secrétaire Générale de PhotSoc guidée par son copain Patrick Poisson, pour transporter audacieusement une oeuvre dans les rues de Sarcelles vers un des lieux d'exposition.

 

 

 

William artiste en puissance a réalisé avec Franck Boucher cette oeuvre extraordinaire. Il est venu au vernissage avec le même vêtement que lors de la prise de vue… et nous a en plus fait une sympathique démonstration de ses progrès en yoga pranayama.

 

De gauche à droite, Wilfrid Estève, Hélène Kérisit, Franck Boucher, Xavier Zimbardo, Anne-Charlotte Arnoult et Assa Traore.
Wilfrid Estève, le dynamique Président de FreeLens, anime les débats lors des tables rondes organisées par son inséparable complice Julien Cassagne.

 

 

Xavier Zimbardo, lors des tables rondes organisées par FreeLens.

 

Wilfrid Estève, le dynamique Président de FreeLens, anime les débats lors des tables rondes organisées par son inséparable complice Julien Cassagne.

 

 

Hélène Kérisit, lors des tables rondes organisées par FreeLens.

 

Assa Traore, lors des tables rondes organisées par FreeLens.

 

 

Olivier Parisis dit Monsieur KATA, Jean-Marc Courtier, Colorpix partenaire de PhotSoc, Jean-François CAMP PDG de DUPON partenaire de PhotSoc, Xavier Zimbardo

 

Olivier PARISIS, alias Monsieur KATA, alias Prince des Orties, et Fatima El HASSOUNI, alias Gigi, éveillent l'artiste qui est en nous par le Jeu, le Chant, la Poésie.
http://katacie.hautetfort.com/
Ils sont les joyeux et espiègles instigateurs des moments forts en rire et allégresse du Festival.

 

 

Wilfrid Estève, le dynamique Président de FreeLens, anime les débats lors des tables rondes organisées par son inséparable complice Julien Cassagne. Ils nous ont aussi présentés des POMs (petites oeuvres multimédia) de très grande qualité.
Dans cette même salle, l'exposition émouvante du remarquable photographe italien Rocco RORANDELLI, bouleversant témoignage sur les jeunes au travail dans les mines de pierres du Burkina Faso.
Une exposition réalisée grâce au généreux parrainage de COLORPIX avec Catherine et Jean-Marc COURTIER.

Stéphanie DEFAUX, responsable de la Prévention de la délinquance au Conseil général du Val-d'Oise, est enthousiasmé par la narration que lui font Assa Traoré, éducatrice de rue, et Yves SLAMA, directeur de l'OPEJ. Les actions menées en partenariat avec PhotSoc ont eu, selon leurs témoignages, un formidable impact sur les nombreux jeunes ayant participé aux ateliers. Oui, la photographie et l'art en général sont de formidables outils de développement personnel, créateurs de lien social fort. Les jeunes ont pris confiance en eux et conscience de leurs énormes capacités à construire des univers qui leur soient propres.

Patrick Glâtre, responsable de la Mission Images et cinéma au Conseil général du Val-d'Oise, a tout de suite été séduit et convaincu par le projet PhotSoc Junior. Il a apporté les premiers fonds pour la résidence d'artiste. Sans sa conviction et celles de tant d'autres qui nous ont accompagné, ce Festival n'aurait pas pu exister.

 

 

Les jeunes filles du quartier des Vignes Blanches ont participé nombreuses aux ateliers photographiques, et le jour du vernissage elles ont fièrement accueilli les visiteurs, portant des badges au logo de PhotSoc, assurant le service avec classe. Ceci sous l'oeil vigilant et attentif de ma merveilleuse amie Léonor Fayol. MERCI LÉO, MERCI LES FILLES !!!

 

 

Sarcelles M Life, une exposition réalisée dans les ateliers arts visuels avec le photographe de génie Franck Boucher, en partenariat avec l'Éducation Nationale, la circonscription Sarcelles Sud, l'école Pasteur, grâce au soutien de la Mission Images et cinéma (Conseil général du Val-d'Oise) et au généreux parrainage de DUPON avec Jean-François CAMP et les équipes de DUPON Labos à Paris.

 

François Pupponi, député-maire de Sarcelles, Nadeen Delarue, élue déléguée à la culture, Xavier Zimbardo, Frank Boucher

Hélène Kérisit, François Pupponi, député-maire de Sarcelles, Nadeen Delarue, élue déléguée à la culture, avier Zimbardo, Frank Boucher, Véronique Papais Secrétaire Générale de PhotSoc, Nouria El Mnasfi Vice-Présidente de PhotSoc

 

Jean-Claude Lemagny Conservateur en chef au cabinet des Estampes et de la photographie de la Bibliothèque Nationale est le parrain du Festival PhotSoc. “ Voir défiler tous ces photographes {lorsque je consultais les dossiers à Arles ou ailleurs} a été très formateur, pour moi. C’était une acrobatie de l’esprit, un assouplissement du regard. ” Avec pour credo de ne pas condamner une photo a priori. “ Il faut voir, à travers ce qui n’est pas abouti, ce que le photographe a voulu chercher. Car la recherche est toujours belle… ”

 

François Pupponi Député-Maire de Sarcelles :
"Notre ville se situe à la croisée des nationalités et des milieux sociaux, dans un entre-deux, en matière d’architecture et d’urbanisme. Elle oscille entre histoire et modernité, classique et futu- risme, commun et singulier. Ses paysages et ses habitants inspirent depuis toujours les peintres du réel que sont les photographes. C’est précisément cet art de l’instantané que le Festival Inter- national de la Photographie Sociale entend promouvoir et développer en particulier auprès du jeune public sarcellois, dans cette édition « Photsoc Junior ».
Pendant deux mois, les élèves de classes de CM1 et CM2 de l’Ecole Pasteur, ainsi que trente jeunes Sarcellois âgés de 9 à 20 ans, ont participé à des ateliers animés par un photographe plasticien professionnel, à l’école, à la Maison de quartier des Vignes-Blanches, ainsi qu’au Centre social des Sablons. L’apprentissage de l’utilisation d’un appareil photo numérique et des bases de la retouche d’image leur a permis d’exprimer une vision personnelle de leur ville, leur quartier, leur environnement familial, social, leur vie au quotidien.
Grandis de cette expérience artistique, ces jeunes photographes sont devenus citoyens critiques des « mondes de l’image ».
Le fruit de cette entreprise collective, mutuelle où se sont échangés les expériences, les savoirs, les sensibilités, est présenté au côté des œuvres d’artistes photographes professionnels et photo reporters, dans trois lieux d’exposition du Grand Ensemble, pour que chacun des habitants qui sont et font ces lieux se retrouvent et se reconnaissent."

 

Xavier Zimbardo Fondateur et Directeur artistique du Festival et Franck Boucher, artiste en résidence au Festival : "Franck Boucher est un créateur de génie, je le répète parce qu'il vaudrait la peine que cela parvienne un jour (proche !) aux oreilles des musées, des galeries, des collectionneurs."

 

 

Xavier Zimbardo avec Nathalie Bocher-Lenoir, Présidente de "Gens d'Images", marraine du Festival PhotSoc et Jean-Claude Lemagny Conservateur en chef au cabinet des Estampes et de la photographie de la Bibliothèque Nationale, parrain du Festival PhotSoc.

Vincent BOISOT, qui expose un remarquable travail porteur d'espoir. Christine Bergougnous, photographe attitrée du célèbre renard Arthur. Xavier Zimbardo.

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les photos sont protégées par © copyright, toute utilisation sans l'accord des auteurs est interdite

© PHOTSOC 2006-2011