CLUB DES BELLES IMAGES

" Photo Sociale "

 

 

 

 

 

LE CLUB   

 

Acteur de la scène photographique sarcelloise depuis plus de trente cinq ans déjà, le Club des Belles Images se devait d’être partie prenante de ce premier festival de la photographie sociale.

Connu et reconnu dans le milieu de la photographie amateur…mais aussi professionnelle,

la presse spécialisée s’est souvent faite l’écho des nombreux talents qui ont fleuri au sein des Belles Images.

La presse généraliste, des radios ou des télévisions nous ont aussi ouvert leurs colonnes ou les portes de leurs studios

Cette relative notoriété n’enlève rien à la simplicité qui caractérise chacun de nos photographes, puisqu’ici à Sarcelles, nous avons été très souvent parmi les habitants pour mettre en lumière leurs fêtes ou tout simplement des instants de vie.

Si l’humain est au centre de notre photographie, c’est parce que notre club aime les gens, aime partager des moments de rire, de joie avec les personnes que nous photographions et quelle autre ville que Sarcelles exprime mieux la vie que la nôtre !

C’est pour nous un bonheur que de mettre en image cette ville cosmopolite où vivent en bonne intelligence près de 90 ethnies différentes.

C’est ainsi qu’à l’occasion du cinquantenaire du grand ensemble, nous avons été sollicités par la Municipalité pour réaliser plusieurs centaines de portraits d’habitants.

Ces images se sont retrouvées sur les façades de nos immeubles et ce n’est rien moins qu’un hommage à tous ces Sarcellois ordinaires.

Quelle autre ville que Sarcelles pouvait accueillir pareil festival que le festival de la photographie sociale qui s’avère être une première en France.

La photographie sociale c’est tout simplement le miroir de nos joies et peines quotidiennes.

Si ce festival accueille des photographes de renommée internationale, il est aussi l’occasion pour les membres des Belles Images d’affirmer leur talent à travers des photos graves, énigmatiques mais aussi cocasses que nous vous invitons à découvrir.

Des talents affirmés, mais aussi des jeunes pousses qui n’ont eu de cesse d’éclore au sein de notre club ces dernières années.

L’explosion de la photographie numérique a conduit vers nous de nombreuses femmes et de nombreux jeunes et nous ne pouvons que nous réjouir de cette démocratisation de l’image qui met à portée de tous, le partage de notre mémoire.

Martial BEAUVILLE

Président du club des Belles Images de Sarcelles

 

SITE INTERNET   

 

 

http://www.bellesimages.com