THIERRY OZIL

" Sdf "

 

 

 

 
 

L'ARTISTE ET SON OEUVRE  

 

Tout commence par une rencontre de hasard pas très loin d’une gare.
Archimède, sans-logis, hors norme, reconnu et respecté par ses pairs, prince de la rue, m’énonce son théorème : « Tout corps plongé dans un liquide en ressort bourré . »
Avec les sans-logis, eux que personne ne regarde, une amitié se noue au fil de nos rencontres, nourrie par mes photos qui les donnent à voir…
Chacun a son histoire, Jovica, un Yougoslave, venu vivre avec la mère de sa fille, se retrouve seul à la mort soudaine de sa compagne. « Je perdu la vie » m’a t’il raconté ; mais aujourd’hui, il a un travail, un logement, il vit avec une copine et espère pouvoir récupérer sa fille.
Marcelline, cette femme à la beauté Slave, secrétaire médicale, appréciée par ses collègues, a disparu un beau jour. Quelque 20 ans après, elle vit sur un bout de trottoir avec son compagnon.
Sylvie, la femme aux pigeons qui ne se départit jamais de sa bonne humeur et de son humour, propose de « coacher » les passants pour leur apprendre à manger sainement.
Je leur dédie, à eux et à tous les autres, ces instants captés qu’ils m’ont offerts, qui veulent leur porter témoignage, tentant de montrer leurs difficultés sans les départir de leur dignité.

 

CV   

 

Diplômé d’un BTS image au CERIS CREAR en 1983, il est assistant caméra en 35mm jusqu’en 1990, puis devient chef opérateur de prise de vues jusqu’en 2000. Il signe ainsi le cadre et la lumière de plusieurs centaines de films. Photographe indépendant depuis 2003 (plateaux, événementiels, reportages…), il reçoit en 2004 les prix du concours « EasyPanorama » et du « premier auteur national II N&B » de la Fédération Photographique de France.

 

SITE INTERNET   

 

http://Persistance.net